Les juges procèdent à une inspection des nouveaux trains CFF à deux étages

L’après-midi du 15 mai 2018, les juges du Tribunal administratif fédéral ont participé à une inspection des nouveaux trains à deux étages des CFF à la gare de Romanshorn. En présence de neuf personnes en situation de handicap, ils ont pu se faire une idée des reproches formulés à l’égard de la rame FV Dosto.


Photo : Keystone

 

Mises à part les parties à la procédure, à savoir l’association Inclusion Handicap, les Chemins de fer fédéraux CFF, l’Office fédéral des transports OFT ainsi que le constructeur Bombardier Transportation GmbH, l’inspection a également accueilli neuf personnes en situation de handicap. Malvoyantes, malentendantes ou en chaise roulante, ces dernières ont pu tester sur place les installations qui, de l’avis d’Inclusion Handicap, ne répondent pas aux exigences légales prescrites par la loi sur l’égalité pour les handicapées. Après quoi, les juges compétents se sont retirés avec les parties à la procédure afin de clarifier certaines questions.

Décision encore en suspens

Cette inspection a permis aux juges de se faire une idée concrète des reproches formulés à l’encontre des trains. Le collège n’a toutefois pas encore arrêté sa décision. Le jugement sera rendu par écrit à une date ultérieure, à ce stade encore indéterminée.

Historique de l’affaire

Inclusion Handicap, l’association faîtière des organisations suisses de personnes handicapées, avait déposé un recours auprès du Tribunal administratif fédéral (TAF) en lien avec la construction des nouvelles rames FV-Dosto des CFF. Elle faisait valoir que les obstacles auxquels sont confrontés les voyageurs en situation de handicap non accompagnés dans ces trains sont trop nombreux. Par décisions incidentes des 14 février et 6 mars 2018, le TAF avait toutefois retiré l’effet suspensif au recours(*), permettant ainsi aux CFF de mettre en fonction les rames à deux étages de manière temporaire jusque fin novembre 2018.

(*) Cf. communiqués de presse des 16 février et 8 mars 2018

Source: Tribunal administratif fédéral

Campagne printanière d’appel aux dons (FSA) – Gagner en autonomie grâce à l’écriture braille

Berne, le 14 mai 2018. Dans sa campagne d’appel aux dons du printemps 2018, la Fédération suisse des aveugles et malvoyants FSA met l’accent sur le braille. Il permet d’étiqueter les aliments à la maison et de s’assurer que l’on se trouve sur le bon quai à la gare.


Grâce au braille, Jeannine Cannata envisage l’avenir avec plus de sérénité.
Pourquoi ?

 
Télécharger le communiqué de presse de la FSA

Fondation d’AccessiJeux Suisse

Nous avons le plaisir de vous annoncer la fondation de l’association AccessiJeux Suisse. Cette association a pour but de rendre le loisir du jeu de société accessible aux personnes déficientes visuelles de tous âges que ce soit dans leur sphère privée en leur permettant d’acquérir des jeux adaptés à leur handicap ou lors d’événements publics ou privés.

De nombreux aspect important de la vie, tel que l’apprentissage ou la vie sociale, est facilité par le jeu. Malheureusement trop peu de jeux adaptés sont disponible, ce qui limite souvant les possibilités de jouer pour des personnes handicapées de la vue. Il est important pour nous que malgré le handicap, toute personne puisse découvrir des jeux, et partager des moments de convivialités avec d’autres personnes handicapées ou non.

Nous avons décidé de joindre nos efforts à l’excellent travail déjà mis en oeuvre par l’association AccessiJeux Accessijeux.com active à Paris depuis 2015.

Ils ont mis en place des outils et une structure particulièrement efficace, nous voulons donc les aider en prolongeant leur travail jusqu’en Suisse.

Vous pouvez parcourir notre site web Accessijeux.ch afin de connaître toutes nos activités. Vous aurez également toutes les informations pour que vous puissiez manifester votre soutien en faisant un don ou en devenant membre. Nous créons de plus un abonnement, qui vous permettra de reçevoir un jeu par année directement chez vous.

Vous pourrez déjà nous retrouver le 5 Mai de 10h a 14h dans le batiment du Mycorama à Cernier(NE), dans le cadre de l’événement « Voir autrement ». Nous serons présent avec des bénévoles qui pourrons vous expliquer les jeux ainsi que leurs règles afin de pouvoir partager rapidement un bon moment.

De nombreux jeux, avec des styles très varié y seront disponible, pour les plus technophiles, il sera même possible de jouer a des jeux assisté par une application mobile.

Nous restons a votre disposition si vous avez des questions complémentaire notamment par e-mail à l’adresse suivante : accessijeux@accessijeux.ch.

Nous nous réjouissons de pouvoir vous présenter nos projets, le 5 Mai, ou a une autre occasion.

Avec nos salutations sincères

Le comité d’AccessiJeux Suisse

Coopération sous-jacente entre la FSA et Blind Power

La FSA et Blind Power ont scellé leur coopération avec une « lettre d’Intention » signée le 30 avril 2018 au secrétariat général à Berne.

La cérémonie a eu lieu en présence du secrétaire général de la FSA Kannarath Meystre, du responsable du département de la Défense des intérêts Alfred Rikli, des représentants de la plateforme audio Blind Power, Margaretha Glauser, présidente et Christoph Häni, vice-président. La collaboration vise à promouvoir l’accessibilité des événements sportifs et culturels aux personnes aveugles et malvoyantes à travers l’audiodescription, ainsi qu’à activer le soutien mutuel et les relations publiques dans la réalisation de projets communs.

Lien vers le site internet de la plateforme radio Blind Power
Lien vers le site de la FSA

Lancement d’une pétition «Le trottoir aux piétons»

Les personnes à mobilité réduite ainsi que les personnes en situation de handicap visuel ou les personnes malentendantes sont davantage exposées aux risques d’accident en raison de la présence de véhicules électriques de plus en plus silencieux circulant sur les trottoirs.

Une association s’oppose à ce que des vélos ou des véhicules électriques soient autorisés à circuler aux côtés des passants.

Le trottoir est l’espace du piéton et il doit le demeurer: l’organisation Mobilité piétonne Suisse a lancé une pétition en ce sens. Elle s’oppose notamment à l’intention du Conseil fédéral d’autoriser les enfants et jusqu’à l’âge de 12 ans de rouler à vélo sur le trottoir.

L’organisation ne veut pas non plus de véhicules électriques sur le trottoir, a-t-elle indiqué jeudi, après son assemblée générale qui s’est tenue à Zofingue (AG). Aujourd’hui déjà, il est fréquent que les itinéraires cyclables soient rabattus sur le trottoir, transformant ainsi l’espace piétonnier en espace circulé, critique Mobilité piétonne Suisse.

De plus en plus d’engins électriques, tels que trottinettes, hoverboards ou skateboards, sont vendus et utilisés illégalement sur les trottoirs, relève l’organisation de défense des piétons. En outre, La Poste teste actuellement des robots de distribution roulant eux-aussi sur le trottoir.


Robots de distribution postale Photo KEYSTONE/Lukas Lehmann

La pétition adresse des revendications au Conseil fédéral: des itinéraires séparés entre piétons et vélos en localités, pas de vélos sur les trottoirs, pas d’engins motorisés sur les espaces réservés aux piétons ainsi que des règles claires, compréhensibles et applicables. Lancée lors de l’assemblée générale, la pétition peut être signée en ligne.

Source (nxp/ats)

Informations de la défense des intérêts

Chère lectrice, cher lecteur,

Pour la sixième édition de notre newsticker, nous avons, à nouveau, porté des sujets importants à votre attention. Nous vous en souhaitons une bonne lecture.

Arrêts des transports publics
La FSA est soutenue dans ses exigences quant aux adaptations des arrêts des transports publics aux besoins des personnes aveugles et malvoyantes. Sur la base d’une réflexion concrète d’un membre attentif d’un comité de section, la défense des intérêts de la FSA a intervenu auprès de l’Union des transports publics (UTP) avec nos exigences urgentes d’adaptation des arrêts des transports publics aux besoins des personnes aveugles et malvoyantes. L’UTP soutient maintenant la FSA par sa communication dans tout le pays, donc auprès de 127 compagnies de transports publics (membres ordinaires de l’UTP) et de quelque 180 entreprises de l’économie et de l’industrie, qui sont liées aux transports publics (membres amis). L’UTP informe sur les mesures possibles à prendre pour obtenir l’accessibilité et – ça signifie beaucoup pour nous – elle conseille de faire appel au travail d’expertise de la FSA. Il se pourrait donc fort bien que déjà bientôt vous soyez amené-e-s à expertiser dans votre région.

Formulaires d’ordre de paiement de l’UBS
Dans sa deuxième édition du newsticker, la défense des intérêts vous a rendu compte du manque de contraste des formulaires d’ordre de paiement de l’UBS. Depuis, en collaboration avec nos spécialistes en basse vision ainsi qu’avec des personnes concernées, nous avons évalué le contraste et nous avons proposé des mesures d’amélioration appropriées. L’UBS est en train d’examiner nos propositions. Selon les dires du journal allemand « Die Zeit », aux États-Unis, le gouvernement de l’Arizona tire les conséquences du premier accident mortel impliquant une voiture autonome. En effet, désormais, l’entreprise Huber ne sera plus autorisée à tester ce type de véhicules sur les routes. Suite à cet accident mortel qui a impliqué une voiture autonome de l’entreprise Huber, entreprise prestataire de service de chauffeurs, le gouverneur de cet État lui a provisoirement interdit de poursuivre ses essais. Dans sa lettre adressée au directeur de Huber, le Républicain lui a suspendu la licence en question. Comme il le lui écrit, des craintes concernant la sécurité des usagers se sont faites jour après avoir visionné le matériel vidéo de l’accident mortel du 18 mars.
Du côté de la défense des intérêts de la FSA, nous restons en contact étroit avec l’Office Fédéral des routes en relation avec ce sujet, œuvrant ainsi à ce qu’un tel accident n’arrive pas à l’un des nôtres.

Salon de l’auto de Genève 2018: tendance à la hausse pour les voitures électriques et l’assistance à la conduite.
Cette tendance à la hausse n’augmente pas seulement la dangerosité des voitures silencieuses vis-à-vis des aveugles et des malvoyants, mais elle met aussi en danger les enfants et les personnes âgées. C’est la raison pour laquelle le responsable du dossier des voitures électriques de la défense des intérêts de la FSA a rencontré certains responsables des stands en question. Ils ont été rendus attentifs aux dangers de ces véhicules. En effet, si les voitures électriques, donc silencieuses, roulent sans émettre un bruit de moteur artificiel, elles sont un danger redoutable pour nous. La défense des intérêts continue son travail de sensibilisation des fabricants de ces voitures ainsi que des garages quant à nos inquiétudes en la matière.

La défense des intérêts a besoin de votre soutien actif.
Nos activités se déploient dans de nombreux domaines et certaines de nos tâches sont liées à un travail de conseil et d’expertise, qui, quant à eux impliquent du temps et une proximité avec les événements qui touchent les personnes concernées. Grâce à votre collaboration, nous pouvons atteindre plus d’objectifs encore. Nous recherchons donc des ambassadeurs, intéressés à faire connaître nos préoccupations. En principe, chaque membre de la FSA est un expert de ce qu’il vit. Suite à une introduction ciblée et à l’acquisition des outils nécessaire ainsi qu’à une collaboration étroite avec notre département de la défense des intérêts, les ambassadeurs seront à même de discerner si par exemple un moyen de transport public est ou n’est pas accessible. Au cas où vous seriez intéressé-e et si vous désirez vous engager comme ambassadeur ou ambassadrice des intérêts des personnes aveugles et malvoyantes, n’hésitez pas à nous contacter sous defensedesinterets@sbv-fsa.ch. Nous vous enverrons alors de plus amples informations dans les plus brefs délais.

Lancement du référendum contre la surveillance des assurés.
Le 5 avril, des personnes engagées ont lancé, à Berne, le référendum contre la surveillance des assurés. C’est actuellement la phase de récolte des signatures. Selon les référendaires, la nouvelle loi s’immisce massivement dans la sphère privée des assurés. Si les organisations de personnes handicapées se mettaient trop en avant dans cette campagne, les discussions pourraient alors ne tourner qu’autour du seul sujet de l’abus aux assurances et le risque aurait été, à nouveaux, de voir le débat se focaliser sur les faux invalides. Or, ceci affaiblirait fortement les chances d’un éventuel, mais nécessaire référendum contre la loi sur les prestations complémentaires. Il en va aussi de même par rapport aux débats concernant le développement futur de l’AI. Car, en ce moment, avec les PC et le développement continu de l’AI, ce sont véritablement deux réformes extrêmement importantes pour les personnes handicapées qui attendent leur tour. Sous le lien suivant, vous trouverez de plus amples informations ainsi que les formulaires de signatures du référendum: site Internet du référendum contre la surveillance des assurés

Meilleures salutations

Défense des intérêts
Téléphone 031 390 88 33
defensedesinterets@sbv-fsa.ch

Fil conducteur pour personnes avec un handicap visuel à la recherche d’emploi

Trouver un emploi est souvent un parcours difficile. Et les personnes avec un handicap visuel sont amenées à se poser des questions spécifiques lors du processus de recrutement. Nous avons donc rédigé un fil conducteur afin de vous transmettre les connaissances de base et les concepts nécessaires pour la recherche d’emploi. Vos chances de succès en seront à coup sûr plus grandes. Téléchargez le fil conducteur maintenant et lisez l’essentiel en bref dans le flyer annexé.

Nous disons MERCI à toutes les personnes qui nous ont aidé à élaborer ce document, surtout à UNITAS pour la traduction en italien.

Nous nous réjouissons d’avoir votre feedback et sommes à votre service pour vos questions éventuelles.

Projet job coaching

Le meilleur ami des aveugles

C’est une aide inestimable pour les non-voyants : un chien qui les guide dans leur vie quotidienne. Mais le processus pour les former est long, au moins deux ans et demi. Pour le faire, la « fondation romande pour chiens guides d’aveugle » place des chiens dans des familles de parrainage. Mise au Point a suivi pendant deux ans Beauty. Une chienne d’abord élevée dans une famille à Payerne. Elle est aujourd’hui guide au Tessin pour Barbara, mal voyante depuis l’enfance.

Cliquez sur l’image pour voir ou écouter le reportage de l’émission Mise au Point de la RTS, du 8 avril 2018

High-Tech: des lunettes électroniques pour malvoyants

eSight est une révolution technologique: des lunettes électroniques pour malvoyants.

Dispositif médical validé cliniquement, eSight permet aux personnes malvoyantes d‘améliorer fortement leurs acuités visuelles sans chirurgie. Conçu spécifiquement pour les personnes vivant avec une basse vision, eSight offre une grande polyvalence et permet de prendre part normalement à presque toutes les activités quotidiennes, aux études ou au travail.

Une utilisatrice porte les lunettes eSight et regarde au loin lors d’une journée ensoleillée.

Ceci est rendu possible grâce à une caméra ultra HD et à l’optimisation de l’image qui est retransmise sur deux écrans OLED placés devant les yeux de l’utilisateur. eSight traite l’image pour qu’elle soit visible instantanément et avec une clarté incomparable.

Innovation canadienne, les lunettes basse-vision eSight sont désormais disponibles en Suisse, directement auprès de la marque. Déjà des milliers d’utilisateurs dans le monde utilisent cette technologie futuriste, élue comme l’une des meilleures inventions de 2017 par le magazine TIME.

Pour en savoir plus ou demander un essai : www.esight.ch

Contact:
switzerland@esighteyewear.com
+41 78 721 67 85